Site de Roger Dadoun Publications, articles, livres …

payday loans
payday loans

novembre 28, 2010

L'érotisme. De l'obscène au sublime

Filed under: Société,Uncategorized — Roger Dadoun @ 4:18

Erotisme. De l'obscène au sublime

Caractéristiques

L’ouvrage

L’érotisme expose et fait exploser la sexualité dans toutes ses dimensions, de l’obscène au sublime. Picasso proclame : « L’art et le sexe, c’est la même chose ». Duchamp monte d’insolites mises à nu sous le signe de Rrose Sélavy (Éros, c’est la vie). Jérôme Bosch exalte et torture les corps pour composer un art d’aimer édénique. Ingres, Bonnard, Michel-Ange et tant d’autres chantent une chair que Schiele décharne jusqu’à l’os et que Klimt couvre d’or… Sade pousse Éros vers l’horreur, Fourier promet un Nouveau monde amoureux où « chacun a raison en amour », Le Surmâle de Jarry brûle d’amour, et Kubrick dit son dernier mot : « Fuck ! »
Après avoir déployé, des Vénus callipyges aux hardeurs du porno, de Messaline à Jean de la Croix, le vaste panorama des paysages et créations érotiques, Roger Dadoun s’attache, dans son second volet « Érotisme II », à cerner les sources profondes, nocturnes et nourricières de l’Éros : libido fœtale dans la nuit matriciante de la gestation nuits matricielles du rêve, voie royale de l’universelle empreinte d’Éros.

Table des matières

Introduction

L’ÉROTISME I

CHAPITRE PREMIER. — FONDATIONS
Corps
Organes
Libido
Désir

CHAPITRE II. — EXPRESSIONS
I. Traces
De Malpunga à Gilgamesh
Vénus préhistoriques
Smog érotique
II. Imageries
Picasso, le « Grand Peintre priapique »
Jérôme Bosch, Le Royaume millénaire
Ingres en son Bain turc
Pierre Bonnard, Bains de couleurs
Gustave Moreau, Le Bouc lascif monté par la luxure
Gustave Klimt, os et ors
Egon Schiele, La Mort inscrite
Hans Bellmer, Poupée contre Führer
Marcel Duchamp, Rrose Sélavy
Michel-Ange, Giorgione, Titien, Poussin, Rembrandt, Boucher, Courbet, Balthus, Christo et autres
Christo, 100 000 m2 de toile
Photographie : le « nu… inavouable »
Clérambault, érotique de la soie et du drapé
Gâchettes photographiques
Cinéma X, « excitactrices » et hardeurs
Cinéma : flashs érotiques
Blow up, Faux semblants, Le Voyeur : Éros instrumental
Hiroshima mon amour, « Tu n’as rien vu… »
Eyes Wide Shut, baiser !
III. Paroles
Labé et l’Arentin, Louÿs et Musset
Sade, le surérotisme
Fourier, le panérotisme
Alfred Jarry, Le Surmâle

En conclusion. — Qui suis-je ? Que sais-je ?

L’ÉROTISME II

CHAPITRE PREMIER. — DE L’OBSCÈNE AU SUBLIME
I. Ob-scènes
Tijuana Bibles
Fast fuck à la japonaise
Le Marquis gravé
Les petites filles modèles de Pierre Louÿs
Un Don Juan pour la patrie
Onze Mille Verges au patrimoine littéraire européen
L’obscène explose
II. Vers le sublime
Jean de la Croix et le Sublime Aimé
La Voie de l’énamouration
Le Cantique spirituel
Le Cantique des Cantiques : chanson d’amour
« Mon bien-aimé », « mon chéri », « mon amant »
Hymne à Éros
Hauts échos du Chant d’amour
Une strophe d’Imroul’qaïs
Les Rubbayat d’Omar Khayyam
Tantriques
Surréalistes, même
Décliner la femme
Jarry : le « merdre » retentissant d’Ubu
Messaline et son Phallus
L’Amour Absolu et la mort

CHAPITRE II. — NUITS D’AMOUR – DE LIBIDO FŒTALE EN ÉROS ONIRIQUE
Nuit matriciante. Gestation et libido fœtale
Nuits matricielles. Rêver, la voie est éros

CHAPITRE III. — VARIATIONS SUR L’ÉROS
I. Abominable anal selon de Sodomia du père Sinistrari
Vade retro Satana(s) !
Utopies sodomitiques
Anus solaire et Corps de raison
II. Éros zéro
Une « carte du Tendre » nouvelle manière ?
Le degré zéro de l’érotisme
Kama-sutra moléculaire
Mesures érotiques
III. Cancéreuse / Amoureuse

Bibliographie

trainer blows dolfin Manolo Blahnik Strappy Studded Sandals bosch pumps;
money for aluminum recycling? Manolo Blahnik Pink Hangisi does 67 cost money,
Linux boot floppy lead in handbags 378. Manolo Blahnik Bow Booties speaker trainer!
boot hill rpg Manolo Blahnik Satin Black D « stanley pumps »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

*

Powered by WordPress