Site de Roger Dadoun Publications, articles, livres …

payday loans
payday loans

avril 8, 2007

Reich, projet Cancéreuse

Filed under: Auteurs,Wilhelm Reich — Roger Dadoun @ 8:21

(Projet Reich )

Reich meurt 1957 ; commémoration du 60ème

Commémorer : entrrer une nouvelle fois les morts, pour qu’ils ne la ramènent pas trop, qu’ils ne ramènent plus sur le tapis les choses qu’on veut oublier ;

Cmmémorer, c’est aussi se débarrasser des vivants, écrasés sous le poids des morts ; saluer jaurès (2005), c’est ravaler un peu plus, c’est faire barrir et barrer les éléphants, qui fourrent leur trompe partout, et dieu sait où encore

Reich, expérience psychanalytique clinique, politique et sociale, sans égale !

Reich poussé du côté de la sexualité, de l’orgasme, en vertu du principe de facilité médiatique : qui en parle en est !

Pour la psychanalyse de freud : un pansexualisme,

Alors que le principal effort de freud a été précisément de ne pas laisser la sexualité traditionnelle garder le pouvoir, de l’inscrire dans des ensembles qui donnent à la psyché humaine une autre envergure

La sexe n’a pas besoin d’être « promu » : il se promet tout seul, se pro-met, se meut en avant, se met en avant, s’exhibe : tout être humain est un sexe ambulant, une sexambulation ; pas besoin d’un dessin : aucune mimique, geste, mot, qui ne transude son  sexe ; de quoi parle-ton, pas seulemnt dans les chambrées potaches ou militaires ou internes ; pas seulement dans les soirées mondaines ou les palabres de café, du sexe, encore du sexe, toujours du sexe ;

Mais aussi dans les communautés religieuses, les confréries, les sectes, les paroisses, les messes : du sexe, ave du périzonium, du voile, des hymens en tous genres, mais sexe, qui se nommer satan, diable, vice, etc.

C’est cette conscience qui a conduit Reich , dans la lignée freudienne, à examiner le sexe, l’orgasme notamment, en liaison constante avec les données sociales (économiques, politiques, religieuses, idéologiques, etc.)

Les élections : moment intense, exacerbation, qui a valeur expérimentale de grossissement : élections, microcope qui permet de observer les capillarités psycho-politiques ; télescope qui permet d’approcher d’étranges nébuleuses, voir graviter des planètes, le spectacle ne manque pas de sel, encore lourd d’amertume.

   CANCEREUSE/AMOUREUSE

         Reich, la puissance et l’orgasme

Ouverture :

Cancéreuse / Amoureuse,

Poème d’amour et de mal

Décrit une expérience personnelle : le cancer de la femme aimée, écure, évolution,

Et relation amoureuse singulière. Un avant-propos explique les raisons de ce dispositif.

Avant-propos

Poésie et révolution

Pourquoi ouvrir sur un poème, dominée par ces deux données : cancer, amour ?

Parce que le cancer constitue la maladie la plus emblématique des temps modernes, qu’il fait l’objet d’interventions violentes, est marquée par des issues dramatiques.il suscite des réactions intenses, apparaît souvent comme un tabou : « longue maladie »

Comme tel, il fait l’objet d’une préoccupation primordiale de Reich qui lui consacre son plus gros ouvrage :La Biopathie du cancer où il inscrit le cancer dans l’ensemble de sa réflexion sur l’orgone et la vie végétative. Ouvrage détruit par les autorités américaines, et habituellement soit ignoré, soit dénigré ;

On commence par cette synthèse finale de son œuvre (1948)

En même temps que recherches scientifiques : biologiques et physiques,

Il se livre à des activités artistiques : sculptures, peintures, poésie, musique

A la fin de sa vie, Reich pratiquait la poésie, la musique,  sculpture et peinture.

Commémorant sa mort, il y a soixante ans, au pénitentier de Lewisburg en Pennsylvanie, il est légitime de commencer par évoquer ses dernières activités, souvent les plus contestées, et de remonter progressivement vers les fondements de sa pensée.

A l’image de Reich lui-même qui s’implique en permanence dans son œuvre (« La fonction de l’orgasme » est le titre, à la fois de son étude scientifique sur l’orgasme, et une autobiographie intellectuelle détaillée), il importe que l’auteur s’implique dans son travail ; la poésie en est la voie royale.

Le poème d’ouverture comprend, de manière quasi anthologique, différentes figures et images qui conduisent à l’œuvre de Reich.

Au fondement, l’expérience personnelle dan son intensité émotionnelle la plus forte, la plus durable, celle où se combine terreur de la mort, splendeur du sexe, pratique scientifique et médicale, système institutionnel (hospitalier), etc. Tous ces facteur constituent le terrain même où Reich a exercé son activité, en apportant chaque fois des vues nouvelles.

Il  a exploré le domaine du cancer, en envisageant ensemble (utraquisme) et ce qui relève du sujet, de l’affectivité, e l’organisme, et l’ensemble social, institutionnel, scientifique dans lequel la,maladie s’inscrit ; ses conceptions restent valables et plus encore.

A partir du cancer, sa vision scientifique, de la science actuelle, tjrs pertinente.

Science et imaginaire, cf.Bachelard, Ferenczi

Science et politique

La dualité mécanique/mystique

  1.  Le Cancer comme Biopathie

« Cancéreuse »

Une conception globale, à la fois organique et socio-politique, de l’origine du cancer, sur laquelle aujourd’hui même les discussions se poursuivent ;

Une préoccupation majeure de Reich aux USA,

Aspects organiques

Aspects psychiques

Aspects socio-politiques

Conception générale de la science moderne, mécaniste, et focalisée sur l’organe, sur l’objet ;

La dualité mécanisme-mystique, comme donnée de base de la modernité

  1.  La puissance orgastique

« Amoureuse »

La place de l’amour dans la morbidité

La notion fondamentale, anthropologique, de « puissance orgastique »

A.  « Orgastique » : « La fonction de l’orgasme » : étude scientifique, « positiviste », en même temps qu’autobiographie et style de vie

B. « Puissance », analyse, potentiel, économie libidinale : économie interne, « machine désirante », activité onirique, etc.

C. Les modalités concrètes de la puissance orgastique ; l’économie libidinale, la cuirasse caractérielle, peste émotionnelle, misère sexuelle, pornographie, érotisme  (Différents éclairages actuels : télévision, art, etc.)

3 . L’autre révolution psychanalytique

La Pensée politique de Reich

Activité militante et pratique: sociaux-démocrates à Vienne, communistes à Berlin, milieux libertaires, réformateurs, révolutionnaires

Politique de la santé, de l’éducation, de l’autonomie individuelle : dispensaires, policliniques, maternités, sanatoriums, psychanalyse sociale gratuite,

le monde de l’enfance, souci majeur de Reich (structure « libre » de l’Ecole : libres enfants de Summerhill, les méthodes de Véra Schmidt) et sexuelle (lutte sexuelle des jeunes)

Politique de l’Etat, critique des fascismes, analyse des idéologies, démocratie du travail, autogestion, autorégulation.

4. Esthétique reichienne : la Nature, la Terre

De l’orgasme à l’orgone : une vision « naturaliste » et « cosmologique » très contestée de Reich (« délire mystique » ?)

L’Orgone comme matérialisation ou symbole du potentiel vital, comme agent unificateur de l’énergie ; valeur symbolique plus que facteur expérimental

Perception poétique de la Nature : bergsonisme (élan vital), thème de la Mère-Nature et ses avatars (Mère originaire, Déesse-Mère (éclairages littéraires, poétiques (Eve de Péguy, l’Ame enchantée de Rolland, la Rivière de Joyce, « Le langage de la déesse », etc.)

La poésie et l’art comme parties intégrantes du travail de la pensée, de la recherche scientifique,  des pratiques politiques, et du sens profond de toute existence, à quelque niveau que ce soit.(Principe d’une utopie concrète, quotidienne, régulant, auto-régulant les rapports entre sujets.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Écrire un commentaire

*

Powered by WordPress